Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Qui sommes-nous ?

Le site Maintenant la Gauche Val-d'Oise rassemblait initialement les militants du Parti Socialiste qui se reconnaissaient dans le travail mené de puis l'autonome 2012 par "Maintenant la Gauche", le courant de gauche du PS, qui a présenté au vote des militants la motion 3 lors du congrès de Toulouse autour d'Emmanuel Maurel. Son périmètre s'est peu à peu élargi et a conduit à la présentation de la contribution générale "Le sursaut républicain : un coup de jeune pour le socialisme" pour le congrès de Poitiers. Depuis, notre site permet d'exprimer les positions des camarades valdoisiens rassemblés lors du congrès de Poitiers au sein de la motion B "à gauche pour gagner", dont le premier signataire proposé par Emmanuel Maurel, député européen, et Benoît Hamon, député des Yvelines, est Christian Paul, député de la Nièvre. 
Frédéric Faravel en est le mandataire départemental depuis 2012 ; Adélaïde Piazzi était notre candidate à l'élection du premier secrétaire fédéral du PS95 en 2012 et en 2015.

Recherche

20 décembre 2013 5 20 /12 /décembre /2013 10:45

A la veille des congés de fin d'année, les militants socialistes valdoisiens de Maintenant la Gauche souhaitent aux militants de gauche d'y prendre l'énergie nécessaire pour les combats qui les attendent en 2014 dans un contexte qui ne sera pas évident.

AG_maintenant_la_gauche_95_18-12-2013.jpgNous n'avons pas ménagé nos efforts pour favoriser le rassemblement de la gauche en perspective des prochaines élections municipales, qui seul peut nous permettre de conserver des communes progressistes et de conquérir des municipalités conservatrices. Nous avons fait quelques propositions pour vous aider dans l'élaboration de vos programmes sur la culture.

Nous espérons que la direction du PS saura s'appuyer sur les positions portées par Maintenant la Gauche et qui ont reçu le soutien largement majoritaire des militants socialistes lors de la convention Europe pour faire campagne et qui figure de la manière suivante dans le texte final qui définit la positions des socialistes :

  • banniere convention Europe PS 2013“augmenter le budget européen par sa renégociation, en exigeant du Conseil Européen un cadre financier pluriannuel plus ambitieux permettant d’accroître les ressources en faveur de la croissance et de l’investissement” ;
  • ”réviser le pacte de stabilité pour donner la priorité au soutien à la croissance dans chaque pays. L’Europe a besoin de croissance, pas d’austérité. Nous demandons un calendrier étendu, crédible et réaliste de réduction des déficits publics. Nous poursuivrons conjointement le soutien aux dépenses d’avenir indispensables.” ;
  • “agir en faveur d’une parité plus équilibrée de l’euro, aujourd’hui surévalué par rapport au dollar américain, au yuan chinois et au yen japonais, en confiant la politique de change aux autorités politiques de l’union. Comme le prévoit le traité le conseil Europeen doit utiliser pleinement sa compétence en la matière. Nous demandons son inscription à l’ordre du jour du conseil européen” ;
  • “les socialistes français sont extrêmement réservés sur l’opportunité des négociations commerciales USA-UE. En aucune façon, les socialistes ne pourront accepter de ratifier un traité qui mettrait en cause les intérets économiques, stratégiques et le modèle social de la France et de l’Europe”.

Nous espérons également que la remise à plat de la fiscalité annoncée par le Premier Ministre sera le premier pas pour prendre le tournant de la relance absolument nécessaire pour réussir le quinquennat de François Hollande. Dans cette perspectives nous avons fait voici plusieurs mois des propositions pour le tournant de la relance et nous venons d'apporter notre contribution à la réforme fiscale très attendue - vous pourrez évidemment la trouver ici.

Bonne année à toutes et à tous !

Partager cet article

Repost 0

commentaires