Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Qui sommes-nous ?

Le site Maintenant la Gauche Val-d'Oise rassemblait initialement les militants du Parti Socialiste qui se reconnaissaient dans le travail mené de puis l'autonome 2012 par "Maintenant la Gauche", le courant de gauche du PS, qui a présenté au vote des militants la motion 3 lors du congrès de Toulouse autour d'Emmanuel Maurel. Son périmètre s'est peu à peu élargi et a conduit à la présentation de la contribution générale "Le sursaut républicain : un coup de jeune pour le socialisme" pour le congrès de Poitiers. Depuis, notre site permet d'exprimer les positions des camarades valdoisiens rassemblés lors du congrès de Poitiers au sein de la motion B "à gauche pour gagner", dont le premier signataire proposé par Emmanuel Maurel, député européen, et Benoît Hamon, député des Yvelines, est Christian Paul, député de la Nièvre. 
Frédéric Faravel en est le mandataire départemental depuis 2012 ; Adélaïde Piazzi était notre candidate à l'élection du premier secrétaire fédéral du PS95 en 2012 et en 2015.

Recherche

3 février 2010 3 03 /02 /février /2010 13:20

Lettre aux militant(e)s d’Un monde d’avance

Lettre aux militant(e)s d'Un monde d'avance Alors que la campagne des Régionales prend de l’ampleur sur le terrain, un certain nombre de militants de la motion C au congrès de Reims, ont protesté contre une éventuelle ouverture au centre des listes socialistes dans les régions. Cette indignation est légitime et juste, nous la partageons. C’est d’ailleurs sur ce rejet de l’alliance contre le MODEM que se sont retrouvées les motions A,C et D. Les fondements de notre motion au congrès reposent sur l’ancrage à gauche et le renouvellement, au sein d’un parti socialiste qui tire les leçons de l’ensemble des crises qui touchent la planète toute entière – financière, énergétique, climatique, alimentaire, démocratique. Nous avons martelé depuis un an et demi l’idée selon laquelle seule une gauche unie et rassemblée – communistes – écologistes – alternatifs – anticapitalistes, était en mesure de battre Nicolas Sarkozy en 2012, et que tout renversement d’alliance serait funeste.

Seul un parti socialiste ancré au cœur de la gauche peut réussir ce rassemblement. Si le slogan de « la gauche décomplexée » fut le notre pendant le Congrès il est devenu celui de tout le parti, repris dans le discours de la première secrétaire. Nous nous sommes impliqués dans des batailles décisives, auprès des Français, contre la privatisation de la Poste, pour la sauvegarde de nos collectivités ou le maintien de l’âge légal du départ à la retraite à 60 ans. Sur ces points il est indéniable que nos combats ont été entendus.

Hamon

Si la question des alliances taraude toujours certains socialistes notre position reste claire : tout renversement des alliances nous couperait de nos partenaires à gauche et nous condamnerait à une nouvelle défaite cuisante. La fermeté de nos arguments n’est pas étrangère au fait qu’aucune liste socialiste ne fait d’accord avec le MODEM au premier tour. La situation en Poitou Charente est singulière. Nous ne l’approuvons pas. La première conséquence du ralliement de personnalités du MODEM a été le départ de candidats socialistes. S’il fallait une preuve que l’ouverture au MODEM signifie le rétrécissement immédiat de la base socialiste, la Région Poitou Charente vient de la donner. En cela le combat que mènent nos camarades pour remettre en cause cette situation est bien entendu légitime et nous le soutenons.

Nous maintiendrons notre position au second tour dans toutes les Régions. Il ne nous appartient pas, pour l’heure, de fragiliser la dynamique qui s’enclenche pour faire gagner la gauche lors de ce scrutin. Le score élevé du PS sera en effet un point d’appui décisif avant les négociations de second tour.

Emmanuelli

La période qui s’ouvrira à l’issue du scrutin régional revêt, une importance majeure. En effet il s’agira de débattre sur le projet de nouveau modèle économique, matrice de notre programme pour 2012. C’est un débat politique de fond au sein duquel nous sommes déterminés à prendre toute notre place. C’est dans cette perspective offensive que nous tiendrons un Collectif national dès la fin mars ou au début avril. Un colloque d’une journée sur la question du libre échange, permettra dans les jours qui suivront de donner une résonance intellectuelle, politique et médiatique à nos propositions.

Partager cet article

Repost 0
Published by Rlg 95 - dans Régionales 2010
commenter cet article

commentaires

DURA 06/02/2010 06:27


Bonjour,
Pour moi la gauche décomplexée est celle qui se refonde et met en cause les dogmes et les totems.
Sarkozy vous montre tous les jours les dégats deja faits et ceux qu'il va continuer a faire :
- Déni du pacte républicain
- Déni de la laicité
- Déni des principes d'égalité
- Déni des principes de justice
- Déni de la solidarité
Il saccage tous les jours un peu plus tout ce que la France a patiament construit, tout ce que nous avons arraché de haute lutte.
Devant ce monstre oui il faut mobiliser largement les républicains et tous ceux qui refusent le pétainisme latent qui nous envahi!
Vive l'unité des républicains! Assez de querelles internes! Soyons responsable et cessons de nous déchirer!


BG 03/02/2010 17:30


Enfin un affichage clair sur notre position vis-à-vis du MODEM !
Les militants ne veulent pas de cette alliance et cela s'est entendu aux universités d'été ..