Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Qui sommes-nous ?

Le site Maintenant la Gauche Val-d'Oise rassemblait initialement les militants du Parti Socialiste qui se reconnaissaient dans le travail mené de puis l'autonome 2012 par "Maintenant la Gauche", le courant de gauche du PS, qui a présenté au vote des militants la motion 3 lors du congrès de Toulouse autour d'Emmanuel Maurel. Son périmètre s'est peu à peu élargi et a conduit à la présentation de la contribution générale "Le sursaut républicain : un coup de jeune pour le socialisme" pour le congrès de Poitiers. Depuis, notre site permet d'exprimer les positions des camarades valdoisiens rassemblés lors du congrès de Poitiers au sein de la motion B "à gauche pour gagner", dont le premier signataire proposé par Emmanuel Maurel, député européen, et Benoît Hamon, député des Yvelines, est Christian Paul, député de la Nièvre. 
Frédéric Faravel en est le mandataire départemental depuis 2012 ; Adélaïde Piazzi était notre candidate à l'élection du premier secrétaire fédéral du PS95 en 2012 et en 2015.

Recherche

12 mars 2016 6 12 /03 /mars /2016 10:52

Nous avons demandé le retrait d'un projet de loi qui est contraire à nos engagements de 2012 comme il est contraire à nos idéaux de justice sociale. Il encouragera encore plus le dumping social déjà largement pratiqué puisqu'il privilégie l'accord au sein de l'entreprise au détriment de l'accord au sein de la branche qui est plus protecteur pour le salarié. Contrairement à ce qui est affirmé, il ne facilitera pas la création d'emplois pour les chômeurs faiblement qualifiés qui ont avant tout besoin que l'on développe l'effort de formation professionnelle qui leur permettra de trouver un emploi durable. De plus il accroîtra la précarisation des salariés déjà très développée surtout dans la sous-traitance. En clair ce texte, c'est beaucoup plus de précarité pour les salariés, c'est faciliter les conditions du licenciement économique, ce n'est pas créer les conditions pour développer l'emploi en faveur des jeunes et des chômeurs.

Lors de la manifestation du mercredi 9 mars, plusieurs parlementaires socialistes étaient présents et ont été extrêmement bien reçus par les manifestants (ce qui tranche avec les précédentes mobilisations sociales), dont Jean-Pierre Blazy, député et maire de Gonesse, ainsi que de nombreux militants valdoisiens.

Vous trouverez également ci-dessous un tableau reprenant les contre propositions et corrections demandées par toute une série d’acteurs du débat (CFDT, CGT, CFE-CGC, FO, GRACT, Gérard Filoche, économistes, atterrés, Alain Supiot) sur la base de l’avant projet de loi El Khomri ; les modifications annoncées le 14 mars par le gouvernement ne sont pas de nature à modifier le déséquilibre découlant des mesures et de la philosophie même du texte (les grands principes du rapport Badinter ne sont plus contraignants comme c'était prévu dans l'avant projet de loi mais indicatifs  pas de changement sur l’appréciation des licenciements économiques sauf l’appréciation du juge après coup – lorsque les entreprises auront été fermées – ; barèmes indemnités prud’homales pour licenciements abusifs indicatifs ; rien de nouveau sur le compte personnel d’activité, si ce n’est la “garantie jeune” qui existait déjà)… A lire ces propositions, on comprend difficilement comment le texte ne pourrait pas être retiré pour rédiger un document totalement nouveau et partir sur de nouvelles bases, et comment dans ces conditions la CFDT peut désormais apporter son soutien au projet.

Les militants et parlementaires socialistes étaient présents et salués lors de la manifestation du 9 mars, tant par les personnes mobilisées que par les responsables syndicaux
Les militants et parlementaires socialistes étaient présents et salués lors de la manifestation du 9 mars, tant par les personnes mobilisées que par les responsables syndicauxLes militants et parlementaires socialistes étaient présents et salués lors de la manifestation du 9 mars, tant par les personnes mobilisées que par les responsables syndicaux
Les militants et parlementaires socialistes étaient présents et salués lors de la manifestation du 9 mars, tant par les personnes mobilisées que par les responsables syndicauxLes militants et parlementaires socialistes étaient présents et salués lors de la manifestation du 9 mars, tant par les personnes mobilisées que par les responsables syndicauxLes militants et parlementaires socialistes étaient présents et salués lors de la manifestation du 9 mars, tant par les personnes mobilisées que par les responsables syndicaux

Les militants et parlementaires socialistes étaient présents et salués lors de la manifestation du 9 mars, tant par les personnes mobilisées que par les responsables syndicaux

Partager cet article

Repost 0

commentaires