Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Qui sommes-nous ?

Le site Maintenant la Gauche Val-d'Oise rassemblait initialement les militants du Parti Socialiste qui se reconnaissaient dans le travail mené de puis l'autonome 2012 par "Maintenant la Gauche", le courant de gauche du PS, qui a présenté au vote des militants la motion 3 lors du congrès de Toulouse autour d'Emmanuel Maurel. Son périmètre s'est peu à peu élargi et a conduit à la présentation de la contribution générale "Le sursaut républicain : un coup de jeune pour le socialisme" pour le congrès de Poitiers. Depuis, notre site permet d'exprimer les positions des camarades valdoisiens rassemblés lors du congrès de Poitiers au sein de la motion B "à gauche pour gagner", dont le premier signataire proposé par Emmanuel Maurel, député européen, et Benoît Hamon, député des Yvelines, est Christian Paul, député de la Nièvre. 
Frédéric Faravel en est le mandataire départemental depuis 2012 ; Adélaïde Piazzi était notre candidate à l'élection du premier secrétaire fédéral du PS95 en 2012 et en 2015.

Recherche

2 avril 2014 3 02 /04 /avril /2014 08:57

Vonews.fr - mardi 1er avril 2014

Manon-Comte-voeux-e1392156742905.jpgRéagissant aux résultats des municipales, les Jeunes socialistes du Val-d'Oise appellent à un changement de cap du gouvernement en réaction à la «vague bleue» qui a touché le département. «Ce sévère revers constitue un message clair à l'adresse de notre gouvernement et de sa politique», estiment-ils.

logo_MJS_95.jpgDésormais, le MJS appelle à une réaction de François Hollande. «Le président de la République ne doit pas se tromper dans le sens du message envoyé aux soirs des 23 et 30 mars derniers», estime-t-il. Et d'ajouter : «Il faut retrouver l'esprit du Bourget qui a amené le Parti Socialiste au pouvoir en 2012. C'est un changement de cap, et non de méthode, qui est aujourd'hui réclamé par l'ensemble de l'électorat de gauche».

Revenant sur les élections sur le Val-d'Oise, les Jeunes socialistes se félicitent cependant de voir certaines grandes villes «conserver leur rôle de bouclier social face à la crise», à l'image de Cergy, Gonesse, Saint-Ouen-l'Aumône, Sarcelles, Villiers-le-Bel, Bezons, Goussainville, Montigny-lès-Cormeilles et Vauréal.

Partager cet article

Repost 0
Published by MLG 95 - dans Municipales 2014
commenter cet article

commentaires