Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Qui sommes-nous ?

Le site Maintenant la Gauche Val-d'Oise rassemblait initialement les militants du Parti Socialiste qui se reconnaissaient dans le travail mené de puis l'autonome 2012 par "Maintenant la Gauche", le courant de gauche du PS, qui a présenté au vote des militants la motion 3 lors du congrès de Toulouse autour d'Emmanuel Maurel. Son périmètre s'est peu à peu élargi et a conduit à la présentation de la contribution générale "Le sursaut républicain : un coup de jeune pour le socialisme" pour le congrès de Poitiers. Depuis, notre site permet d'exprimer les positions des camarades valdoisiens rassemblés lors du congrès de Poitiers au sein de la motion B "à gauche pour gagner", dont le premier signataire proposé par Emmanuel Maurel, député européen, et Benoît Hamon, député des Yvelines, est Christian Paul, député de la Nièvre. 
Frédéric Faravel en est le mandataire départemental depuis 2012 ; Adélaïde Piazzi était notre candidate à l'élection du premier secrétaire fédéral du PS95 en 2012 et en 2015.

Recherche

7 mai 2012 1 07 /05 /mai /2012 13:24

Hollande_Tulle.jpgDimanche 6 mai 2012, les Français ont élu avec une très nette avance François Hollande, candidat du Parti socialiste, soutenu par toute la gauche, président de la République.

L'élection de dimanche clot une période triste de notre pays :

  • 10 années durant lesquelles la droite se sera attelée au démantèlement frénétique des services publiques et de la solidarité nationale ;
  • 5 années durant lesquelles le sarkozysme a ajouté la honte de la dérive xénophobes et populistes à l'injustice des mesures gouvernementales.

La gauche doit désormais avec le nouveau président s'attacher à redresser le pays, à reconstruire les solidarités mises à mal, à redonner un sens à la construction européenne. Cela ne sera simple, et les moments de joie que des centaines de milliers de Françaises et de Français ont partagé hier soir Place de la Bastille ou sur bien d'autres places de notre République risquent de s'avérer courts à savourer.

Dès maintenant, nous devons nous engager à rassembler toute la gauche pour donner une majorité parlementaire solide et capable de mener le changement.

Dès aujourd'hui nous nous engageons avec force et convictions dans la bataille des élections législatives des dimanche 10 et 17 juin prochains.

bastille2.jpg

Partager cet article

Repost 0

commentaires