Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Qui sommes-nous ?

Le site Maintenant la Gauche Val-d'Oise rassemblait initialement les militants du Parti Socialiste qui se reconnaissaient dans le travail mené de puis l'autonome 2012 par "Maintenant la Gauche", le courant de gauche du PS, qui a présenté au vote des militants la motion 3 lors du congrès de Toulouse autour d'Emmanuel Maurel. Son périmètre s'est peu à peu élargi et a conduit à la présentation de la contribution générale "Le sursaut républicain : un coup de jeune pour le socialisme" pour le congrès de Poitiers. Depuis, notre site permet d'exprimer les positions des camarades valdoisiens rassemblés lors du congrès de Poitiers au sein de la motion B "à gauche pour gagner", dont le premier signataire proposé par Emmanuel Maurel, député européen, et Benoît Hamon, député des Yvelines, est Christian Paul, député de la Nièvre. 
Frédéric Faravel en est le mandataire départemental depuis 2012 ; Adélaïde Piazzi était notre candidate à l'élection du premier secrétaire fédéral du PS95 en 2012 et en 2015.

Recherche

28 février 2014 5 28 /02 /février /2014 15:17

La Gazette du Val-d'Oise - 28/02/2014 à 10:59 - Julien Ducouret

La candidate soutenue par le Ps, Eelv, le Mup et Le Prg a dévoilé aussi les grandes lignes de son projet.

Liste-pontoise-pour-tous-630x0.jpgCorinne Brami (au centre) et une partie de ses colistiers

L’avenir appartient à ceux qui se lèvent tôt dit-on. Un adage que Corinne Brami et ses colistiers comptent bien faire leur lors des élections municipales des 23 et 30 mars. Ainsi, mercredi 19 février, presque à l’heure où blanchit la campagne, la candidate socialiste, chef de file de la liste “Pontoise pour tous” (PS, EELV, MUP, PRG) a présenté ses compagnons de route et les grandes lignes de son programme pour convaincre les Pontoisiens.

Un programme qui s’articule autour de 5 grands thèmes prioritaires : l’enfance, la jeunesse et l’éducation ; le logement ; l’entretien de la ville ; les politiques de solidarité ; l’attractivité de la ville.

«Depuis le printemps dernier, des groupes de travail ont œuvré et se sont étoffés au fur et à mesure du temps. Cela a conduit à une liste de rassemblement (PS, EELV, MUP, PRG, société civile)», constate Corinne Brami.

“Campagne de proximité”

Une liste qui tient compte de «notre diversité sociale, culturelle, générationnelle, de la sociologie de la ville et de ses quartiers. Une liste constituée de personnes compétentes qui, pour la plupart militent dans des associations, des syndicats et qui participent au “vivre ensemble” dans la ville». Un concept cher à la candidate. Pour elle et ses colistiers, un lien s’est rompu entre les Pontoisiens au cours des deux derniers mandats.

En clair, il faut que la ville sorte de sa léthargie, «Pontoise, la belle endormie, comme on l’appelle souvent», constate Corinne Brami. Comme pour allier le geste à la parole, la liste “Pontoise pour tous”  fait le pari «de la proximité durant cette campagne. Aller au plus près des Pontoisiens pour définir leurs besoins afin d’y répondre au mieux : telle est notre démarche», assure la candidate socialiste.

Les candidats : Voici les noms des candidats qui figurent sur la liste menée par Corinne Brami, “Pontoise pour tous”, soutenue par le PS, EELV, le MUP et le PRG :

Corinne Brami, Albert Noumowé, Bénédicte Ariès, François Ernst, Marie-Pierre Le Petit, Christian Mongondry, Anne-Marie Thouron, David Agrech, Tatiana Grundler, Jean-François Lévêque, Monique Hamelin, Léo Moreau, Brigitte Buron, Laurent Dumond, Laurence Jung, Areski Bouguetof, Anne-Marie Colomer, Manoël Behaxeteguy, Maryline Bureau, Harry Lunion, Douce-Christine Clocuh, Jean Colomier, Florence Chambon, Benjamin Duriez, Rokhyatou Jack, Pablo Souverain, Sonia Pilet, Sébastien Bonnefoy, Michèle Riard, Abdelkader Belghoul, Patricia Chairigues, André Jeufrault, Brigitte Lehmann, Bruno Pallier et Brigitte Caparros.

Partager cet article

Repost 0
Published by MLG 95 - dans Municipales 2014
commenter cet article

commentaires