Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Qui sommes-nous ?

Le site Maintenant la Gauche Val-d'Oise rassemblait initialement les militants du Parti Socialiste qui se reconnaissaient dans le travail mené de puis l'autonome 2012 par "Maintenant la Gauche", le courant de gauche du PS, qui a présenté au vote des militants la motion 3 lors du congrès de Toulouse autour d'Emmanuel Maurel. Son périmètre s'est peu à peu élargi et a conduit à la présentation de la contribution générale "Le sursaut républicain : un coup de jeune pour le socialisme" pour le congrès de Poitiers. Depuis, notre site permet d'exprimer les positions des camarades valdoisiens rassemblés lors du congrès de Poitiers au sein de la motion B "à gauche pour gagner", dont le premier signataire proposé par Emmanuel Maurel, député européen, et Benoît Hamon, député des Yvelines, est Christian Paul, député de la Nièvre. 
Frédéric Faravel en est le mandataire départemental depuis 2012 ; Adélaïde Piazzi était notre candidate à l'élection du premier secrétaire fédéral du PS95 en 2012 et en 2015.

Recherche

14 novembre 2013 4 14 /11 /novembre /2013 14:51

« Moi, je pense qu’il ne suffit pas de changer le casting gouvernemental pour régler les problèmes. Hélas, ils sont beaucoup plus importants et beaucoup plus structurels. C’est bien un changement de ligne politique qu’il faut établir aujourd’hui. Il faut que ce changement de politique renoue le contrat, un pacte majoritaire, entre les Français et le président de la République et au sein même de la Gauche, permette le rassemblement de toutes les forces de gauche qui ont fait cette élection… »

Un nouveau sondage nous apprend ce matin, jeudi 14 novembre, que la cote de popularité du chef de l’Etat descend encore. Il est à 15 % de bonnes opinions, selon une enquête réalisée par YouGov pour nos confrères de I-télévision. Marie-Noëlle Lieneman fait partie de ces élus socialistes qui sont un peu à bout de nerfs. Pour elle, la politique du gouvernement ne répond absolument pas aux attentes de ceux qui ont élu François Hollande. Malek Boutih, avant-hier, suggérait que l’on remplace d’urgence le Premier ministre. Est-ce une formule qui permettrait de régler en partie la crise de confiance entre les Français et le gouvernement ?

Pour répondre à ces questions, Frédéric Rivière reçoit Marie-Noëlle Lienemann, sénatrice socialiste de Paris, ancien ministre et membre du bureau national du PS.


Marie-Noëlle Lienemann, sénatrice socialiste de... par rfi

Partager cet article

Repost 0
Published by MLG 95 - dans à Gauche...
commenter cet article

commentaires