Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Qui sommes-nous ?

Le site Maintenant la Gauche Val-d'Oise rassemblait initialement les militants du Parti Socialiste qui se reconnaissaient dans le travail mené de puis l'autonome 2012 par "Maintenant la Gauche", le courant de gauche du PS, qui a présenté au vote des militants la motion 3 lors du congrès de Toulouse autour d'Emmanuel Maurel. Son périmètre s'est peu à peu élargi et a conduit à la présentation de la contribution générale "Le sursaut républicain : un coup de jeune pour le socialisme" pour le congrès de Poitiers. Depuis, notre site permet d'exprimer les positions des camarades valdoisiens rassemblés lors du congrès de Poitiers au sein de la motion B "à gauche pour gagner", dont le premier signataire proposé par Emmanuel Maurel, député européen, et Benoît Hamon, député des Yvelines, est Christian Paul, député de la Nièvre. 
Frédéric Faravel en est le mandataire départemental depuis 2012 ; Adélaïde Piazzi était notre candidate à l'élection du premier secrétaire fédéral du PS95 en 2012 et en 2015.

Recherche

9 août 2012 4 09 /08 /août /2012 08:22

Invitée de France Info, la sénatrice socialiste Marie-Noëlle Lienemann a confirmé qu'elle ne voterait pas le "Traité sur la stabilité, la coordination et la gouvernance". Elle estime qu'un "petit endettement n'est pas un drame en soi" et que ce pacte budgétaire se traduira par "l'austérité à vie". Elle se dit également convaincue que la majorité du peuple de gauche "n'est pas favorable" à ce texte.

"Non seulement vous avez cette politique, mais pour l'atteindre, il y a une  philosophie politique. On ne vous dit pas (qu'il faut) prélever sur les riches ni taxer les multinationales. On vous dit que pour avoir cet équilibre budgétaire, on réduit la protection sociale, la voilure de l'Etat...Tout cela me parait d'un grand danger, c'est l'austérité à vie" a estimé Marie-Noëlle Lienemann qui se situe à l'aile gauche du PS.

lienemann.jpgMarie-Nöelle Lienemann © Maxppp PHOTOPQR/LE PARISIEN/Olivier Corsan

Elle pense qu'elle ne sera pas la seule au Parti socialiste à ne pas voter ce texte, "on est très nombreux à ne pas vouloir l'approuver". Et que le peuple de gauche qu'il "ne faudrait pas décevoir" est opposé à ce pacte budgétaire. Marie-Noëlle Lienemann ne craint pas de sanctions politiques de la parti du PS.

Et elle explique qu'elle "ne veux absolument pas nuire au succès de François Hollande et de son gouvernement. La gauche doit réussir. Mais mon intime conviction, c'est qu'on est en train de refaire des erreurs commises par le passé. Je suis persuadée que la défaite de Lionel Jospin tient pour une part à l'acceptation du traité d'Amsterdam. Nous serons bridés dans notre croissance... La situation s'est détériorée... " affirme Marie-Noëlle Lienemann qui dénonce une "stratégie débile d'austérité généralisée..."

Partager cet article

Repost 0

commentaires