Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Qui sommes-nous ?

Le site Maintenant la Gauche Val-d'Oise rassemblait initialement les militants du Parti Socialiste qui se reconnaissaient dans le travail mené de puis l'autonome 2012 par "Maintenant la Gauche", le courant de gauche du PS, qui a présenté au vote des militants la motion 3 lors du congrès de Toulouse autour d'Emmanuel Maurel. Son périmètre s'est peu à peu élargi et a conduit à la présentation de la contribution générale "Le sursaut républicain : un coup de jeune pour le socialisme" pour le congrès de Poitiers. Depuis, notre site permet d'exprimer les positions des camarades valdoisiens rassemblés lors du congrès de Poitiers au sein de la motion B "à gauche pour gagner", dont le premier signataire proposé par Emmanuel Maurel, député européen, et Benoît Hamon, député des Yvelines, est Christian Paul, député de la Nièvre. 
Frédéric Faravel en est le mandataire départemental depuis 2012 ; Adélaïde Piazzi était notre candidate à l'élection du premier secrétaire fédéral du PS95 en 2012 et en 2015.

Recherche

9 février 2012 4 09 /02 /février /2012 14:30

logoGaucheAvenirGauche Avenir a réalisé ce travail de synthèse qui permet de démontrer la proximité des différents partis de gauche à l'orée de la campagne électorale, loin des thèses caricaturales développées par certains (y compris des responsables politiques dans les médias).

Du Front de Gauche à Europe-Ecologie/Les Verts, en passant par le Parti Socialiste, de A comme Agriculture à T comme Travail, 15 thèmes et 76 mesures susceptibles de constituer la base d’une plateforme de  gouvernement pour 2012-2017.

IMG_1956.jpgAprès l’élection du nouveau Président de la République, il faudra définir les bases d’une plateforme de gouvernement pour 2012-2017. C’est elle qui constituera le programme des candidats qui se présenteront aux suffrages des Français lors des élections législatives des 10 et 17 juin.

Marie-Noëlle Lienemann, sénatrice PS de Paris, Liem Hoang Ngoc, eurodéputé PS, Etienne Butzbach, maire MRC de Belfort, David Cayla, économiste, Alain Lipietz, responsable et économiste EELV, Dany Lang "économiste atterré", le mercredi 8 février 2012, à l'assemblée nationale pour le colloque "Sortie(s) de Crise(es) : par ici !"

Chaque jour, la campagne de l’élection présidentielle met en exergue des différences, des oppositions, des conflits, des programmes présentés comme inconciliables… y compris malheureusement au sein de la gauche. Cette situation est inévitable, dans la mesure où elle permet aux candidats de mieux marquer leurs différences.

Il est cependant essentiel de montrer qu’il existe de fortes convergences programmatiques au sein de la gauche et que, le moment venu, ce sont elles qui faciliteront le rassemblement indispensable à la définition et à la mise en œuvre d’une politique véritablement de gauche.

C’est avec cet objectif que le club Gauche Avenir a analysé les propositions des différents partis de gauche, en s’inspirant également des conclusions des 4 assemblées des gauches qu’il a organisées depuis près d’un an.

Le résultat est impressionnant, puisque ce sont 15 thèmes et 76 mesures qui consti- tuent le socle de ce qui pourra devenir demain la base d’une plateforme d’un gouvernement de gauche pour 2012-2017.

La plateforme ira sans doute plus loin sur certains points, mais l’important est que s’affirme dès à présent une dynamique unitaire pour la victoire et que puissent ainsi s’engager de réelles transformations, à la hauteur des exigences de changement qui montent avec la crise actuelle.

Propositions Communes de la Gauche pour 2012 à télécharger ici

Partager cet article

Repost 0

commentaires