Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Qui sommes-nous ?

Le site Maintenant la Gauche Val-d'Oise rassemblait initialement les militants du Parti Socialiste qui se reconnaissaient dans le travail mené de puis l'autonome 2012 par "Maintenant la Gauche", le courant de gauche du PS, qui a présenté au vote des militants la motion 3 lors du congrès de Toulouse autour d'Emmanuel Maurel. Son périmètre s'est peu à peu élargi et a conduit à la présentation de la contribution générale "Le sursaut républicain : un coup de jeune pour le socialisme" pour le congrès de Poitiers. Depuis, notre site permet d'exprimer les positions des camarades valdoisiens rassemblés lors du congrès de Poitiers au sein de la motion B "à gauche pour gagner", dont le premier signataire proposé par Emmanuel Maurel, député européen, et Benoît Hamon, député des Yvelines, est Christian Paul, député de la Nièvre. 
Frédéric Faravel en est le mandataire départemental depuis 2012 ; Adélaïde Piazzi était notre candidate à l'élection du premier secrétaire fédéral du PS95 en 2012 et en 2015.

Recherche

1 septembre 2014 1 01 /09 /septembre /2014 09:51

Par Sophie de Ravinel Mis à jour le 28/08/2014 à 20:54 Publié le 28/08/2014 à 20:50 - LeFigaro.fr

Les règles internes du parti le prévoit à mi-mandat, selon la sénatrice Marie-Noëlle Lienemann.

Publicité

Le-pacte-de-responsabilite-ne-cree-pas-l-unanimite-au-PS ar«C'est incontournable. Et il doit avoir lieu dans les prochains mois.» Sénatrice de l'aile gauche du Parti socialiste, membre du courant La gauche maintenant, Marie-Noëlle Lienemann est claire sur la nécessité d'organiser au plus vite un congrès du PS. D'abord pour s'entendre et se mesurer au sein du parti. «Nul, dit-elle, ne peut ignorer le profond malaise face au nouveau gouvernement et aux applaudissements qui ont scandé le discours de Manuel Valls devant les patrons du Medef» Deuxième raison, «le respect des règles internes du PS» qui prévoient l'organisation d'un congrès à mi-mandat. «Nous y sommes.» Enfin, la sénatrice de Paris rappelle que «Jean-Christophe Cambadélis n'a pas été élu par les militants…»

Le premier secrétaire s'est d'ailleurs lui-même montré plutôt favorable à l'organisation d'un congrès dans les premiers mois de 2015. Ne serait-ce que pour renforcer sa position. Ce congrès, s'il a lieu, pourrait, pour des questions budgétaires, se tenir à Paris.

Mais ailleurs, au PS, certains ne partagent pas ce sentiment d'urgence, comme le sénateur du Val-de-Marne Luc Carvounas, proche de Manuel Valls. «Nous avons perdu 25.000 militants en un an et ce n'est pas moi qui le dis, c'est le PS. Alors si nous voulons nous renforcer, ce sera par le biais des états généraux du PS que nous lançons ce week-end jusqu'en décembre…» Le congrès, source de divisions, «ce n'est pas l'urgence…»

Luc Carvounas le verrait bien se tenir «après les régionales de 2015, début 2016». Marie-Noëlle Lienemann est, elle, convaincue de la pression de l'exécutif sur le PS pour retarder voire empêcher le congrès. «Cambadélis me l'a encore confirmé en juillet», assure-t-elle.

Partager cet article

Repost 0
Published by MLG 95 - dans Parti socialiste
commenter cet article

commentaires