Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Qui sommes-nous ?

Le site Maintenant la Gauche Val-d'Oise rassemblait initialement les militants du Parti Socialiste qui se reconnaissaient dans le travail mené de puis l'autonome 2012 par "Maintenant la Gauche", le courant de gauche du PS, qui a présenté au vote des militants la motion 3 lors du congrès de Toulouse autour d'Emmanuel Maurel. Son périmètre s'est peu à peu élargi et a conduit à la présentation de la contribution générale "Le sursaut républicain : un coup de jeune pour le socialisme" pour le congrès de Poitiers. Depuis, notre site permet d'exprimer les positions des camarades valdoisiens rassemblés lors du congrès de Poitiers au sein de la motion B "à gauche pour gagner", dont le premier signataire proposé par Emmanuel Maurel, député européen, et Benoît Hamon, député des Yvelines, est Christian Paul, député de la Nièvre. 
Frédéric Faravel en est le mandataire départemental depuis 2012 ; Adélaïde Piazzi était notre candidate à l'élection du premier secrétaire fédéral du PS95 en 2012 et en 2015.

Recherche

11 septembre 2013 3 11 /09 /septembre /2013 15:49

Chef de file du courant socialiste Maintenant la gauche!, Emmanuel Maurel estime que "la majeure partie des manifestants" de ce mardi contre la réforme des retraites "ont voté Hollande en 2012. Ils veulent de réelles avancées, pas des idées libérales qu’on a combattues quand on était dans l’opposition".

Le vice-président du Conseil régional d'Ile-de-France et secrétaire national du Parti socialiste a participé à la manifestation parisienne à l'appel de la CGT, de FO, Solidaires et de la FSU, car "manifester (son) soutien aux salariés légitimement inquiets". Lui exprime particulièrement son inquiétude par rapport à l'allongement de la durée de cotisation. "On risque de précariser un peu plus des gens qui se retrouvent sans emploi dès 55 ans et des jeunes qui tardent à rentrer sur le marché du travail".

Il annonce que les parlementaires socialistes vont déposer des amendements en ce sens au projet de loi défendu par le gouvernement.

Partager cet article

Repost 0

commentaires