Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Qui sommes-nous ?

Le site Maintenant la Gauche Val-d'Oise rassemblait initialement les militants du Parti Socialiste qui se reconnaissaient dans le travail mené de puis l'autonome 2012 par "Maintenant la Gauche", le courant de gauche du PS, qui a présenté au vote des militants la motion 3 lors du congrès de Toulouse autour d'Emmanuel Maurel. Son périmètre s'est peu à peu élargi et a conduit à la présentation de la contribution générale "Le sursaut républicain : un coup de jeune pour le socialisme" pour le congrès de Poitiers. Depuis, notre site permet d'exprimer les positions des camarades valdoisiens rassemblés lors du congrès de Poitiers au sein de la motion B "à gauche pour gagner", dont le premier signataire proposé par Emmanuel Maurel, député européen, et Benoît Hamon, député des Yvelines, est Christian Paul, député de la Nièvre. 
Frédéric Faravel en est le mandataire départemental depuis 2012 ; Adélaïde Piazzi était notre candidate à l'élection du premier secrétaire fédéral du PS95 en 2012 et en 2015.

Recherche

5 septembre 2013 4 05 /09 /septembre /2013 10:15

Marie-Noëlle Lienemann, sénatrice de Paris, ancienne ministre du gouvernement Bérégovoy, est souvent présenté comme la pasionaria du Parti socialiste. Elle se situe à la gauche du PS,  et elle manifestera mardi 10 septembre contre la réforme des retraites.

lienemann_france_info.jpgSocialiste depuis 1971, elle était contre la candidature de Mitterrand en 1981, contre le tournant de la rigueur en 1983. Elle a dégommé la campagne de Jospin après 2002,  comme elle l'a fait avec la campagne de Ségolène Royal après 2007. Elle a voté non à l'Europe, et elle réclame désormais la fin de la politique de rigueur de Hollande.

La CGT et FO appellent à manifester mardi 10 septembre contre la réforme des retraites. "J'irai apporter mon soutien sans être dans la manifestation", déclare Marie-Noëlle Lienemann. "La tradition fait que les parlementaires mènent leur bataille au Parlement, mais sur le fond je suis d'accord avec les organisations qui militent contre l'allongement de la durée des cotisations".

Des promesses à tenir

Nombreux sont les présidents de la République qui ont déçu et qui n'ont pas tenu leurs promesses. Mais pour Marie-Noëlle Lienemann les vraies questions sont : Est-ce que l'on peut tenir ses promesses ? et est-ce que le pouvoir doit être concentré dans un seul homme ?

"La Ve République est un système mortifère. Il faut avoir le courage de tenir ses promesses car si ce n'est pas cela ce sera l'extrême droite un jour. Nous sommes dans une crise profonde où il faut avoir le courage de faire des choix. Il faut créer un rapport de force politique pour changer cette société."

Fermer l'ENA

En 1994, elle a publié un livre Coup de gueule contre la technocratie,  les cannibales de l'Etat dans lequel elle proposait de fermer l'ENA. Aujourd'hui, elle travaille avec des énarques, mais ce n'est pas pour cela qu'elle a changé d'avis.

"Je reste convaincu que le système des grandes écoles à la française est une erreur. Cela vous produit des fonctionnaires monomaniaques dans leur culture dominante. Très peu sont ceux qui ont un esprit critique développé et vous reproduisez socialement et en terme de pratique administrative les mêmes concepts."

Partager cet article

Repost 0
Published by MLG 95 - dans Parti socialiste
commenter cet article

commentaires