Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Qui sommes-nous ?

Le site Maintenant la Gauche Val-d'Oise rassemblait initialement les militants du Parti Socialiste qui se reconnaissaient dans le travail mené de puis l'autonome 2012 par "Maintenant la Gauche", le courant de gauche du PS, qui a présenté au vote des militants la motion 3 lors du congrès de Toulouse autour d'Emmanuel Maurel. Son périmètre s'est peu à peu élargi et a conduit à la présentation de la contribution générale "Le sursaut républicain : un coup de jeune pour le socialisme" pour le congrès de Poitiers. Depuis, notre site permet d'exprimer les positions des camarades valdoisiens rassemblés lors du congrès de Poitiers au sein de la motion B "à gauche pour gagner", dont le premier signataire proposé par Emmanuel Maurel, député européen, et Benoît Hamon, député des Yvelines, est Christian Paul, député de la Nièvre. 
Frédéric Faravel en est le mandataire départemental depuis 2012 ; Adélaïde Piazzi était notre candidate à l'élection du premier secrétaire fédéral du PS95 en 2012 et en 2015.

Recherche

24 février 2014 1 24 /02 /février /2014 08:23

Libération - Amélie MOUGEY 22 février 2014 à 09:31

Le chef de file de l'aile gauche du PS accuse le capital d'être surrémunéré, au détriment de l'investissement. Et le 28 Minutes d'Arte et la rubrique Désintox de Libération valident son diagnostic.

Retrouvez Désintox TV du lundi au jeudi dans  28 Minutes, sur Arte.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

luc 04/03/2014 12:44

Faux. Désintox confirme que les entreprises consacrent 3 fois plus à l'investissement qu'aux dividendes.

Comme le montrent les chiffres de l'INSEE.

En 2012, la valeur ajoutée des sociétés non financières (SNF) représentait 1018,3 milliards d'euros.

- L'excédent brut d'exploitation (les profits) : 288,8 milliards d'euros.
- La formation brute de capital fixe (l'investissement) : 197,4 milliards d'euros soit 19% de la valeur ajoutée des SNF.
- Les dividendes nets (versés aux actionnaires et aux banques) : 60,4 milliards d'euros soit 5,9% de la valeur ajoutée des SNF.

MLG 95 05/03/2014 08:35



Il ne faut pas prendre le chiffre de 2012 mais celui de 2007. Forcément, après 23% de baisse du PIB, la part des dépenses publiques dans le PIB a augmenté. Mais c'est la conséquence de la crise
et non sa cause.


Un petit bilan des situations en 2007 sur Eurostat éclairerait utilement le débat.