Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Qui sommes-nous ?

Le site Maintenant la Gauche Val-d'Oise rassemblait initialement les militants du Parti Socialiste qui se reconnaissaient dans le travail mené de puis l'autonome 2012 par "Maintenant la Gauche", le courant de gauche du PS, qui a présenté au vote des militants la motion 3 lors du congrès de Toulouse autour d'Emmanuel Maurel. Son périmètre s'est peu à peu élargi et a conduit à la présentation de la contribution générale "Le sursaut républicain : un coup de jeune pour le socialisme" pour le congrès de Poitiers. Depuis, notre site permet d'exprimer les positions des camarades valdoisiens rassemblés lors du congrès de Poitiers au sein de la motion B "à gauche pour gagner", dont le premier signataire proposé par Emmanuel Maurel, député européen, et Benoît Hamon, député des Yvelines, est Christian Paul, député de la Nièvre. 
Frédéric Faravel en est le mandataire départemental depuis 2012 ; Adélaïde Piazzi était notre candidate à l'élection du premier secrétaire fédéral du PS95 en 2012 et en 2015.

Recherche

17 février 2012 5 17 /02 /février /2012 12:32

| Par La rédaction de Mediapart

Comment refonder la liberté de la presse ? Au Théâtre de la Colline, journalistes, humoristes (Didier Porte et Stéphane Guillon) et personnalités ont débattu des pistes à suivre et interrogé les représentants des principales forces républicaines de l'alternance, jeudi soir, pendant deux heures et demie. Retrouvez ci-dessous la vidéo intégrale du débat.

Merci de cliquer sur le curseur de temps à la minute 12,30 pour entrer dans le vif du débat:


Indépendance de la presse : le débat de... par Mediapart Ci-dessous, un montage vidéo d'Antoine Perraud projeté en ouverture du débat : la presse en rieuse à gage et souffre-douleur du monarque républicain.

La presse en rieuse à gages... par Mediapart

 

Le programme de la soirée était le suivant :

Pierre-Louis Basse, journaliste et écrivain, Stéphane Guillon, comédien/chroniqueur, et Didier Porte, comédien/chroniqueur.

Sabine Torrès, fondatrice/directrice du site Dijonscope, Daniel Schneidermann, fondateur/directeur d'Arrêt sur Images, Jérémie Zimmermann, cofondateur de la Quadrature du Net, Fabrice Arfi de Mediapart dressent l’état des lieux de la crise de la presse.

Ensuite, Edwy Plenel interpelle les responsables des principales formations politiques républicaines, dont Patrick Bloche (PS, député, chargé de l'audiovisuel dans l'équipe de campagne de François Hollande), Pascale Le Néouannic (secrétaire nationale du FDG, en charge des libertés publiques et de la laïcité), Pascal Durand (porte-parole Europe Ecologie-Les Verts) et Yann Wehrling (porte-parole du Modem). Il présente, également, les projets de réforme que défend Mediapart dans la perspective d'une refondation de la liberté de la presse et du droit de l'information.

Jean-Pierre Mignard, avocat de Mediapart, candidat PS pour les législatives dans la 2e circonscription à Marseille, conclut les débats.

Partager cet article

Repost 0
Published by Rlg 95 - dans Société
commenter cet article

commentaires