Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Qui sommes-nous ?

Le site Maintenant la Gauche Val-d'Oise rassemblait initialement les militants du Parti Socialiste qui se reconnaissaient dans le travail mené de puis l'autonome 2012 par "Maintenant la Gauche", le courant de gauche du PS, qui a présenté au vote des militants la motion 3 lors du congrès de Toulouse autour d'Emmanuel Maurel. Son périmètre s'est peu à peu élargi et a conduit à la présentation de la contribution générale "Le sursaut républicain : un coup de jeune pour le socialisme" pour le congrès de Poitiers. Depuis, notre site permet d'exprimer les positions des camarades valdoisiens rassemblés lors du congrès de Poitiers au sein de la motion B "à gauche pour gagner", dont le premier signataire proposé par Emmanuel Maurel, député européen, et Benoît Hamon, député des Yvelines, est Christian Paul, député de la Nièvre. 
Frédéric Faravel en est le mandataire départemental depuis 2012 ; Adélaïde Piazzi était notre candidate à l'élection du premier secrétaire fédéral du PS95 en 2012 et en 2015.

Recherche

16 janvier 2014 4 16 /01 /janvier /2014 08:11

L'Echo Régional - 15 janvier 2014

Front de gauche et PS se lancent dans une bataille commune de reconquête de la mairie de droite.

Municipales-2014-8515-630x0.JPGIsabelle Volat et Philippe Rolland forment désormais une seule liste à gauche

C’est sans doute une exception d’avant second tour. À Saint-Gratien, la gauche partira unie pour les élections municipales. En partie seulement puisqu’un élu du conseil municipal a décidé d’entrer en dissidence.

En attendant Philippe Rolland, le candidat investi du PS, a réussi à rallier l’élue Front de gauche, Isabelle Volat pour mener une campagne commune. «Ce rapprochement a fait l’objet d’un vif débat au sein du Front de gauche, révèle Isabelle Volat. Notre rôle est d’être utile en se rassemblant face à une droite aux commandes depuis trente ans. Nous nous sommes rapprochés du PS pour élaborer un programme construit. Ce n’est pas un simple accord de circonstance. Rappelons qu’à Saint-Gratien la droite a toujours été minoritaire lors des derniers scrutins sauf les municipales», ne manque pas de souligner la voix de l’opposition à la mairie de Saint-Gratien.

Un comité de soutien s’est constitué autour de cette union libre et sera présidé par Pierre Henry, directeur général de France terre d’asile, qui est venu assister au lancement de la campagne de la gauche à Saint-Gratien, mardi soir.

Également présent, Emmanuel Maurel, conseiller régional et candidat à l’élection Européenne, s’est exclamé : «Bravo ! l’union est faite. C’est une belle chose de voir une gauche réunie et clairement inscrite sur des valeurs de mouvement social», n’a pas manqué de souligner le membre du bureau national.

Partager cet article

Repost 0
Published by MLG 95 - dans Municipales 2014
commenter cet article

commentaires