Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Qui sommes-nous ?

Le site Maintenant la Gauche Val-d'Oise rassemblait initialement les militants du Parti Socialiste qui se reconnaissaient dans le travail mené de puis l'autonome 2012 par "Maintenant la Gauche", le courant de gauche du PS, qui a présenté au vote des militants la motion 3 lors du congrès de Toulouse autour d'Emmanuel Maurel. Son périmètre s'est peu à peu élargi et a conduit à la présentation de la contribution générale "Le sursaut républicain : un coup de jeune pour le socialisme" pour le congrès de Poitiers. Depuis, notre site permet d'exprimer les positions des camarades valdoisiens rassemblés lors du congrès de Poitiers au sein de la motion B "à gauche pour gagner", dont le premier signataire proposé par Emmanuel Maurel, député européen, et Benoît Hamon, député des Yvelines, est Christian Paul, député de la Nièvre. 
Frédéric Faravel en est le mandataire départemental depuis 2012 ; Adélaïde Piazzi était notre candidate à l'élection du premier secrétaire fédéral du PS95 en 2012 et en 2015.

Recherche

7 décembre 2012 5 07 /12 /décembre /2012 09:55

logos_GA_12-12-2012.jpgLe club Gauche Avenir vous convie à une Assemblée des gauches et des écologistes le

mercredi 12 décembre 2012

au

Musée Social
de 18h à 22H
5 rue Las Cases
75007 PARIS

sur le thème
COMPÉTITIVITÉ, EMPLOI, REDRESSEMENT INDUSTRIEL : QUELLES  ALTERNATIVES ?

Première table ronde : relance de la croissance et redressement économique

  • Martine Billard, Co-présidente du Parti de Gauche
  • Jean-Vincent Placé, Sénateur et Président du groupe Europe Ecologie Les Verts
  • Emmanuel Maurel, Vice-Président socialiste de la région Ile-de-France
  • Liem Hoang Ngoc, Député Européen socialiste
  • Guillaume Duval, Rédacteur en chef d’Alternatives Economiques
  • Dany Lang, membre du collectif Les Economistes Atterrés

Deuxième table ronde : redressement industriel, quelles alternatives au rapport Gallois

  • Pierre Laurent, Premier secrétaire national du Parti Communiste Français et Sénateur
  • Marie-Noëlle Lienemann, Sénatrice PS et co-présidente de Gauche Avenir
  • Christian Eckert, Député socialiste et rapporteur général de la commission des finances
  • Emmanuelle Cosse, Vice-Présidente EELV région Ile-De-France
  • Henri Sterdyniak, membre du collectif Les Economistes Atterrés
  • Jacques Rigaudiat, membre de la fondation Copernic

gauche_avenir_12-12-2012-copie-1-copie-1.jpg

Merci de confirmer votre présence par mail à contact@gaucheavenir.org

POURQUOI CE COLLOQUE UNITAIRE ?

Un enjeu majeur pour la France et pour la gauche

Les questions économiques et sociales ont été majeures dans la volonté de changement exprimée par les Français lors des élections de 2012 (présidentielle et législatives).

La volonté de relancer les capacités productives et industrielles de notre pays, de promouvoir un nouveau modèle de développement et de rompre avec la logique de financiarisation de l'économie a constitué un élément déterminant  du choix des Français et un discriminant majeur entre la gauche et la droite.

La situation de notre pays est grave ; celle de l'Europe est alarmante ; le bilan de 10 ans de droite est sans appel. La gauche ne doit dons pas se tromper de chemin et de stratégie. Les conséquences sociales et économiques seraient terribles et les conséquences politiques le seraient tout autant.

Quelles alternatives au rapport Gallois ?

La présentation du rapport Gallois, qui aurait dû permettre un large débat au sein de la gauche et avec les organisations syndicales, afin d'engager une véritable offensive de réindustrialisation de la France, a été suivie de l'annonce du  « Pacte pour la compétitivité de l'industrie française », sans que les consultations nécessaires avant tout arbitrage aient été engagées.

Certaines  annonces, comme les 20 milliards de cadeaux fiscaux à toutes les entreprises sans contreparties, la hausse de la TVA, une véritable hémorragie budgétaire dans l'intervention publique inquiètent bon nombre de militants et responsables des forces politiques, syndicales, citoyennes de gauche et écologistes. Ils considèrent qu’il n'y a pas qu'en seule voie permettant de relever le défi de la croissance, de la transition écologique, du redressement économique et de l'emploi.

Des propositions de gauche,  l'indispensable débat, la volonté de rassembler

Même -et peut être surtout-  lorsque la gauche est au pouvoir, le débat doit être mené avec force, sérieux, toujours en privilégiant ce qui rassemble, ce qui permet de vrais progrès et en respectant l'identité et les choix de chacun.

  • Parce nous ne pensons pas, comme tentent de le faire croire la droite ou les instances européennes et internationales, qu'une seule politique est possible ;
  • Parce que nous pensons que suivre leurs conseils peut nous mener aux pires impasses et reculs, comme cela est  observé ailleurs en Europe ;

Nous jugeons indispensable de faire d'autres  propositions, de promouvoir d'autres choix.

Nous estimons aussi qu'il est possible de rassembler une majorité à gauche.

pour les faire avancer et de préparer une alternative.

Cette Assemblée des Gauches et écologistes, organisée par le club Gauche Avenir, souhaite contribuer à tracer cette voie nouvelle.

LE ROLE INDISPENSABLE DE GAUCHE AVENIR

GAUCHE AVENIR est un club créé, en juin 2007, par 18 personnalités issues des diverses sensibilités de la gauche (responsables politiques, syndicaux ou associatifs, intellectuels, journalistes), qui ont été rejoints par des milliers de signataires dans tous les départements de France.

Cinq ans après, avec le retour de la gauche aux responsabilités, Gauche Avenir demeure le seul espace de discussion entre les diverses composantes de la gauche politique, syndicale et associative.

C’est parce que notre pays demeure confronté à des difficultés conséquentes et parce que nous avons la conviction que rien en France ne pourra durablement changer sans l’appui de toutes les forces de gauche que nous continuons ce combat pour l’unité.

C’est pourquoi nous mettons au cœur des débats du 12 décembre prochain ces sujets centraux pour la gauche que sont l’emploi, le redressement industriel et la compétitivité de la France.

Voici les thèmes qui seront traités par des responsables politiques et des économistes au cours de 2 tables rondes :

  • Le prix du travail, la réforme des prélèvements sociaux
  • Quelles formes de l'intervention publique ? Quel rôle des salariés ?
  • Comment prévenir la désindustrialisation en cours ?
  • Que retenir du rapport Gallois ?
  • Quelle stratégie promouvoir en Europe ?
  • Comment engager une planification industrielle, en particulier pour la transition énergétique ?

Partager cet article

Repost 0
Published by MLG 95 - dans à Gauche...
commenter cet article

commentaires