Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Qui sommes-nous ?

Le site Maintenant la Gauche Val-d'Oise rassemblait initialement les militants du Parti Socialiste qui se reconnaissaient dans le travail mené de puis l'autonome 2012 par "Maintenant la Gauche", le courant de gauche du PS, qui a présenté au vote des militants la motion 3 lors du congrès de Toulouse autour d'Emmanuel Maurel. Son périmètre s'est peu à peu élargi et a conduit à la présentation de la contribution générale "Le sursaut républicain : un coup de jeune pour le socialisme" pour le congrès de Poitiers. Depuis, notre site permet d'exprimer les positions des camarades valdoisiens rassemblés lors du congrès de Poitiers au sein de la motion B "à gauche pour gagner", dont le premier signataire proposé par Emmanuel Maurel, député européen, et Benoît Hamon, député des Yvelines, est Christian Paul, député de la Nièvre. 
Frédéric Faravel en est le mandataire départemental depuis 2012 ; Adélaïde Piazzi était notre candidate à l'élection du premier secrétaire fédéral du PS95 en 2012 et en 2015.

Recherche

29 janvier 2012 7 29 /01 /janvier /2012 21:43

logoGaucheAvenir.jpgMERCREDI 8 FÉVRIER 2012 DE 18h à 22h

Assemblée nationale, salle 6403
127, rue de l'Université à Paris (7ème arrondissement)


Inscription obligatoire par mail : contact@gaucheavenir.org

Devant la dégradation accélérée de la situation, il faut des réponses claires.

La gauche de gouvernement, que nous souhaitons victorieuses en mai et en juin prochains, ne peut se contenter d'un diagnostic partagé sur la nature de la crise.
Elle doit être consciente qu'elle ne pourra changer le cours des choses que si elle accepte d'abord d'opérer des ruptures.

C'est pourquoi le club "Gauche Avenir", animé par Paul Quilès, Marie-Noëlle Lienemann et Emmanuel Maurel, a demandé à des économistes et à des responsables politiques de gauche et de l'écologie de réagir sur 5 ruptures que nous considérons comme nécessaires.

Ces ruptures concernent la politique monétaire, le protectionnisme, la relation avec l'Allemagne, le rôle de l’État & la redistribution des richesses.

Chacun de ces thèmes fera l'objet de propositions précises qui seront soumises à la critique ou à l'approbation des intervenants.

Cet enrichissement des travaux permettra qu'à l'issue de la rencontre le club "Gauche Avenir" fixe quelques balises majeures pour "sortir de la crise" à gauche.

Frédéric Faravel
Secrétaire fédéral du PS95 en charge des relations extérieures

Avec la participation de :

  • Frédéric Boccarat, économiste, Parti Communiste Français
  • Nicole Bricq, rapporteure générale de la commission des finances du Sénat, Parti Socialiste
  • Étienne Butzbach, Maire de Belfort, Mouvement Républicain & Citoyen
  • Guillaume Duval, économiste, rédacteur en chef d'Alternatives économiques
  • Liem Hoang Ngoc, député européen, secrétaire national adjoint à l'économie du Parti Socialiste
  • Dany Lang, économiste, membre du collectif des économistes atterrés
  • Bernard Maris, économiste, membre du conseil de surveillance de la Banque de France, chroniqueur à Charlie Hebdo et sur France Inter
  • Pierre-Alain Muet, député du Rhône, Parti Socialiste
  • Alain Lipietz, député européen, Europe Écologie / Les Verts

Le débat sera animé par Paul Quilès et Marie-Noëlle Lienemann

Plus d'information sur le site de Gauche Avenir

Partager cet article

Repost 0

commentaires