Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Qui sommes-nous ?

Le site Maintenant la Gauche Val-d'Oise rassemblait initialement les militants du Parti Socialiste qui se reconnaissaient dans le travail mené de puis l'autonome 2012 par "Maintenant la Gauche", le courant de gauche du PS, qui a présenté au vote des militants la motion 3 lors du congrès de Toulouse autour d'Emmanuel Maurel. Son périmètre s'est peu à peu élargi et a conduit à la présentation de la contribution générale "Le sursaut républicain : un coup de jeune pour le socialisme" pour le congrès de Poitiers. Depuis, notre site permet d'exprimer les positions des camarades valdoisiens rassemblés lors du congrès de Poitiers au sein de la motion B "à gauche pour gagner", dont le premier signataire proposé par Emmanuel Maurel, député européen, et Benoît Hamon, député des Yvelines, est Christian Paul, député de la Nièvre. 
Frédéric Faravel en est le mandataire départemental depuis 2012 ; Adélaïde Piazzi était notre candidate à l'élection du premier secrétaire fédéral du PS95 en 2012 et en 2015.

Recherche

26 avril 2010 1 26 /04 /avril /2010 15:36

Benoît Hamon: «Une stratégie de stigmatisation permanente de la communauté musulmane»
26 avril, 2010 - 15:39
A l'occasion du point-presse hebdomadaire du PS, Benoît Hamon est revenu sur la polémique concernant la conductrice voilée. Il a également déploré l'absence d'«Europe politique» concernant la Grèce. Le porte-parole du PS a également appellé les gouvernement à «déclassifier» les dossiers concernant l'attentat de Karachi.


Hamon: «stigmatisation de la communauté musulmane»
envoyé par PartiSocialiste. - Regardez les dernières vidéos d'actu.

Mobilisation pour le 1er mai
Le PS sera présent à la manifestation du 1er mai à Paris et en province. Nous serons présents sous nos panneaux et banderoles à l’angle de la rue du Temple et de la place de la République à partir de 14h30. Le PS sera également présent à travers toute la France pour une centaine d’événements. Par notre réseau Coopol, nous avons rassemblé toutes les initiatives auxquelles les socialistes vont participer pour cette journée de mobilisation importante qui va placer les revendications sociales au cœur des préoccupations des citoyens et des salariés. Le site internet du Parti recense les points où nous serons présents.
Ce sera aussi l’occasion de commémorer le 17ème anniversaire de la disparition de Pierre BÉRÉGOVOY.
 
Contrôle de Police à Nantes
Un banal contrôle de Police s’est transformé en affaire d’État avec accusation de polygamie non avérée, puisque nous n’avons aucune confirmation de la part de la Justice. Il est question également d’une fraude aux allocations familiales qui ne fait là encore l’objet d’aucune confirmation de la part de la Justice. Ce qui est confirmé en revanche c’est que la France n’est plus gouvernée. Nicolas SARKOZY ne gouverne plus la France. Nous avons passé le mois d’avril à voir le président de la République, consacré à chasser ceux et celles qui étaient à l’origine de rumeurs concernant son couple. Nous sommes passés à une nouvelle séquence ; bien loin des préoccupations des Français sur les retraites, bien loin des préoccupations des Français sur leur emploi, bien loin des préoccupations des Français sur les licenciements, qui continuent à se produire par milliers dans ce pays, bien loin aussi des préoccupations des Français sur les niveaux de leurs retraites, le niveau de leurs salaires et de leurs difficultés à vivre, à se loger et à se soigner.
La nouvelle séquence ouverte par le gouvernement concerne une fois de plus dans le sillage du débat sur l’identité nationale, la question du voile intégral. Il faut réitérer notre condamnation ferme du port du voile intégral en France, car cela est contraire au principe d’égalité entre hommes et femmes et contraire aux principes de la République. Il y a des instruments prévus par la loi qui permettraient au gouvernement d’agir avec fermeté aujourd’hui pour lutter contre le port du voile intégral. Le gouvernement n’exploite pas ces instruments. L’avis du Conseil d’État qui ouvre un certain nombre de pistes  autour desquelles on aurait pu construire un consensus national qui évite la stigmatisation et permette une résolution de cette question. Le gouvernement a décidé de ne pas suivre ces pistes mais de poursuivre sa stratégie de stigmatisation qui font de monsieur HORTEFEUX  et du gouvernement FILLON le meilleur allié des extrémistes islamistes en France. Il leur fait une publicité outrageuse et leur donne la possibilité de s’exprimer tous les soirs, là où ce phénomène pourrait se réduire à la pratique d’un islamisme normal. Il y a une volonté de stigmatiser une communauté tout entière, qui nous inquiète. La stratégie politique choisie par le gouvernement est qu’elle lui soit utile électoralement. Nicolas SARKOZY ne gouverne plus la France, il prépare sa campagne présidentielle et il a décidé dans cette première étape de récupérer l’électorat d’extrême droite qui lui a manqué, de reconstruire le socle de ses soutiens électoraux par l’état de stigmatisation permanente de la communauté musulmane en France.
 
L’aide financière à la Grèce
Cette situation confirme la disparition de l’Europe politique. On attendait de la part des gouvernements européens un acte de solidarité. Aujourd’hui, La France appelle à ce qu’on ne soit pas complaisant à l’égard de la Grèce. Ce qui est particulièrement grave dans cette affaire est qu’on laisse une situation dégénérer et des citoyens et des salariés payer le prix fort des conséquences de cette crise. Nous voulons dire qu’il y a quelque paradoxe à voir des états européens prêter de l’argent au nom de la solidarité, à la Grèce à des taux de 5 %, là où ils empruntent à des taux de 3 %. Ils gagnent de l’argent sur les prêts faits à la Grèce. Ils ont retardé le moment pour donner leur accord au plan de sauvetage au moment où on sait qu’il est pourtant indispensable de mettre en œuvre un plan de relance de l’économie grecque, sauf à choisir que la Grèce fasse défaut et qu’elle plonge dans une crise durable et contagieuse, car cette crise pourrait toucher des pays du sud de l’Europe, ce qui est pour nous un vrai sujet d’inquiétude.
La disparition de l’Europe politique et le fait qu’il n’y ait pas de parole commune, le fait que les égoïsmes nationaux aient pris le dessus sur la volonté de sortir la Grèce de la crise, est un sujet important de préoccupation. Il fallait le dire au moment où Angela MERKEL retarde et conditionne l’aide de l’Allemagne aux résultats des élections dans les länder son pays. Il manque le couple franco-allemand pas au rendez-vous de cette crise grecque, ce que nous déplorons.
 
Les révélations du journal Libération
A propos des contrats d’armement entre le Pakistan et la France dans l’affaire des sous-marins vendus au Pakistan. Selon le journal Libération, des rétro-commissions auraient pu être versées de manière illégale, aux comptes de campagne d’Edouard BALLADUR, lors de sa campagne présidentielle. Son directeur de campagne de l’époque n’était autre que Nicolas SARKOZY. Pour un montant de 10 millions de francs versés en liquide, en une seule fois et en coupures de 500 francs. La moitié de ces coupures auraient été versées en une seule fois.
Nous disons que Si, comme le président de la République l'affirme, cette affaire n'est qu'une fable et si, comme M. Balladur l'affirme, ces accusations sont infondées, il y a une manière très simple de faire la transparence sur ce sujet : nous demandons solennellement au ministre de la Défense de déclassifier les documents que réclame le juge Marc Trevidic sur les attentats de Karachi. Si le gouvernement veut démontrer qu’il s’agit d’une fable, qu’il n’y a pas eu de financement illégal de la campagne d’Édouard BALLADUR, qu’il fasse la transparence sur les éléments réclamés par la Justice. La balle est dans le camp du président de la République et de son gouvernement, mais sur ce sujet, nous demandons des explications plus claires. Nicolas SARKOZY était le ministre du budget d’Édouard BALLADUR et son directeur de campagne.
 
Le calendrier
Un Bureau national sera consacré une nouvelle fois à la Convention nationale sur le nouveau modèle de développement. Il sera suivi demain par un Conseil national qui adoptera un texte qui sera soumis au vote des militants. Le Conseil national aura lieu à la Mutualité à 16h00.
 
Concernant le dossier retraites, un mot pour vous dire que Martine AUBRY sera reçue par Eric Woerth mercredi 28 avril  à 16h30.

Partager cet article

Repost 0
Published by Rlg 95 - dans Parti socialiste
commenter cet article

commentaires