Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Qui sommes-nous ?

Le site Maintenant la Gauche Val-d'Oise rassemblait initialement les militants du Parti Socialiste qui se reconnaissaient dans le travail mené de puis l'autonome 2012 par "Maintenant la Gauche", le courant de gauche du PS, qui a présenté au vote des militants la motion 3 lors du congrès de Toulouse autour d'Emmanuel Maurel. Son périmètre s'est peu à peu élargi et a conduit à la présentation de la contribution générale "Le sursaut républicain : un coup de jeune pour le socialisme" pour le congrès de Poitiers. Depuis, notre site permet d'exprimer les positions des camarades valdoisiens rassemblés lors du congrès de Poitiers au sein de la motion B "à gauche pour gagner", dont le premier signataire proposé par Emmanuel Maurel, député européen, et Benoît Hamon, député des Yvelines, est Christian Paul, député de la Nièvre. 
Frédéric Faravel en est le mandataire départemental depuis 2012 ; Adélaïde Piazzi était notre candidate à l'élection du premier secrétaire fédéral du PS95 en 2012 et en 2015.

Recherche

13 mai 2009 3 13 /05 /mai /2009 07:40
Rencontre entre le syndicat FO des surveillants de la maison d’arrêt d’Osny et la Fédération du Val d’Oise du Parti socialiste
Le 7 mai 2009, une délégation des surveillants de la maison d’arrêt d’Osny, conduite par M. Samuel DEHONDT responsable FO a rencontré une délégation du parti socialiste composée d’Alain RICHARD, Maire de St Ouen l’Aumône, Adélaïde PIAZZI, 1ère Adjointe de Montmorency et Secrétaire fédérale et Michel COFFINEAU, Secrétaire fédéral...
Les délégués des surveillants ont exprimé toute la difficulté de leur travail et le peu de considération de leur hiérarchie.
Ils demandent des effectifs supplémentaires pour faire face à l’afflux de prisonniers, pour améliorer leurs conditions de travail (horaires de jour et de nuit) pour mieux assurer la sécurité des détenus et être à l’écoute de leurs problèmes.
Ils souhaitent également que leur direction ait une véritable politique des ressources humaines, aujourd’hui désastreuse.
Enfin, ils voudraient trouver une solution pour le logement des nombreux jeunes débutants, logés dans de conditions inacceptables ; certains dans des mobil home où dans des foyers.
Malgré leurs demandes depuis des années, aucun effort n’est fait dans le Val d’Oise pour financer des logements sociaux à contrario des autres départements d’Ile de France.
La délégation socialiste a promis de faire remonter auprès des Parlementaires les préoccupations de demandes d’effectifs et de voir avec les services du Préfet et du Conseil Général, si des solutions peuvent être trouvées pour le logement des surveillants.
La délégation des surveillants estime que les propositions faites par la Ministre la nuit précédente sont insuffisantes en matière d’effectif, et ne sont pas de nature à améliorer durablement les conditions de travail des surveillants pénitentiaires.

Partager cet article

Repost 0
Published by Rlg 95 - dans Société
commenter cet article

commentaires