Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Qui sommes-nous ?

Le site Maintenant la Gauche Val-d'Oise rassemblait initialement les militants du Parti Socialiste qui se reconnaissaient dans le travail mené de puis l'autonome 2012 par "Maintenant la Gauche", le courant de gauche du PS, qui a présenté au vote des militants la motion 3 lors du congrès de Toulouse autour d'Emmanuel Maurel. Son périmètre s'est peu à peu élargi et a conduit à la présentation de la contribution générale "Le sursaut républicain : un coup de jeune pour le socialisme" pour le congrès de Poitiers. Depuis, notre site permet d'exprimer les positions des camarades valdoisiens rassemblés lors du congrès de Poitiers au sein de la motion B "à gauche pour gagner", dont le premier signataire proposé par Emmanuel Maurel, député européen, et Benoît Hamon, député des Yvelines, est Christian Paul, député de la Nièvre. 
Frédéric Faravel en est le mandataire départemental depuis 2012 ; Adélaïde Piazzi était notre candidate à l'élection du premier secrétaire fédéral du PS95 en 2012 et en 2015.

Recherche

14 avril 2009 2 14 /04 /avril /2009 14:56

Hamon appelle à «un vote sanction» aux européennes

Le porte-parole du PS affirme que Martine Aubry elle-même «mènera les socialistes au combat». Quant à Ségolène Royal, «on trouvera les moyens de l’associer», ajoute-t-il.

Le porte-parole du Parti socialiste, Benoît Hamon.

Le porte-parole du Parti socialiste, Benoît Hamon. (Reuters)

Le porte-parole du Parti socialiste Benoît Hamon a appelé ce matin à «un vote sanction contre Nicolas Sarkozy» aux prochaines élections européennes.

Le scrutin du 7 juin «doit être un vote sanction contre Nicolas Sarkozy et contre ses alliés européens» et «ce que nous n’avons pas pu obtenir par la mobilisation sociale, eh bien il faut essayer de l’arracher par les urnes», a déclaré Benoît Hamon sur Europe 1.

«Confirmons le 7 juin la volonté de changer de politique et si les listes socialistes sont devant les listes UMP, nous l’obtiendrons», a-t-il dit.

Il a indiqué que c’était la première secrétaire Martine Aubry elle-même qui «mènera les socialistes au combat».«on trouvera les moyens de l’associer à cette campagne».

«Que l’on se le dise, les socialistes sont unis dans cette campagne, ils sont unis durablement. Leur objectif est réussir les européennes pour réussir les régionales derrière et ensuite conquérir le siège de président de la République», a-t-il dit.
Quant à l’ex-candidate à la présidentielle Ségolène Royal,

(Source AFP)

Partager cet article

Repost 0

commentaires