Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Qui sommes-nous ?

Le site Maintenant la Gauche Val-d'Oise rassemblait initialement les militants du Parti Socialiste qui se reconnaissaient dans le travail mené de puis l'autonome 2012 par "Maintenant la Gauche", le courant de gauche du PS, qui a présenté au vote des militants la motion 3 lors du congrès de Toulouse autour d'Emmanuel Maurel. Son périmètre s'est peu à peu élargi et a conduit à la présentation de la contribution générale "Le sursaut républicain : un coup de jeune pour le socialisme" pour le congrès de Poitiers. Depuis, notre site permet d'exprimer les positions des camarades valdoisiens rassemblés lors du congrès de Poitiers au sein de la motion B "à gauche pour gagner", dont le premier signataire proposé par Emmanuel Maurel, député européen, et Benoît Hamon, député des Yvelines, est Christian Paul, député de la Nièvre. 
Frédéric Faravel en est le mandataire départemental depuis 2012 ; Adélaïde Piazzi était notre candidate à l'élection du premier secrétaire fédéral du PS95 en 2012 et en 2015.

Recherche

22 mars 2009 7 22 /03 /mars /2009 15:13
Question d'actualité sur la politique de l'emploi du GouvernementPosté par Régis Juanico

Le chômage s’envole dans notre pays.

300 000 chômeurs de plus en 6 mois, dont 90 000 pour le seul mois de janvier. C’est du jamais vu !

Dans le département de la Loire où je suis élu, deuxième département Français pour la sous-traitance automobile avec ses 30% d’emplois industriels, le chômage a progressé de 25% en un an.

Les plans sociaux se multiplient : après Jean Caby, groupe bien connu de l’agro-alimentaire qui ferme son site de Saint-Priest-en-Jarez et supprime 350 emplois, c’est au tour de Manitowoc, constructeur de grues d’annoncer 130 licenciements à Saint-Nizier-sous-Charlieu... et ce n’est que le début, nous le savons bien.

Monsieur le Premier Ministre,

Dans ce contexte de chômage massif que fait votre Gouvernement ?

Il persiste à mener une politique inefficace, contreproductive qui joue contre l’emploi et contre les chômeurs.

Ainsi :

- vous conduisez un plan social sans précédent dans la Fonction Publique avec 30 000 suppressions de postes cette année et 20 000 emplois menacés dans les hôpitaux publics,

- avec l’offre raisonnable d’emploi, vous prévoyez de faire pression sur les chômeurs et de les sanctionner au moment même où l’emploi se raréfie,

- enfin, vous encouragez les heures supplémentaires au détriment de l’embauche. Nous sommes le seul pays où les heures supplémentaires coûtent moins chères aux employeurs qu’une heure de travail ordinaire...

Monsieur le premier Ministre, votre politique de l’emploi est à contretemps. Elle nous conduit à un fiasco.

Qu’attendez-vous pour augmenter significativement le nombre de contrats aidés et de contrats d’autonomie pour les jeunes ? Qu’attendez-vous pour généraliser le Contrat de Transition Professionnelle sur tout le territoire ? Qu’attendez-vous pour recruter de nouveaux conseillers au sein de Pôle Emploi afin de prendre en charge le traitement des dizaines de milliers de dossiers d’indemnisation de chômeurs aujourd’hui en souffrance ?

Quand allez-vous changer radicalement votre politique de l’emploi et renoncer notamment à l’erreur originelle du paquet fiscal ?



 

Partager cet article

Repost 0

commentaires