Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Qui sommes-nous ?

Le site Maintenant la Gauche Val-d'Oise rassemblait initialement les militants du Parti Socialiste qui se reconnaissaient dans le travail mené de puis l'autonome 2012 par "Maintenant la Gauche", le courant de gauche du PS, qui a présenté au vote des militants la motion 3 lors du congrès de Toulouse autour d'Emmanuel Maurel. Son périmètre s'est peu à peu élargi et a conduit à la présentation de la contribution générale "Le sursaut républicain : un coup de jeune pour le socialisme" pour le congrès de Poitiers. Depuis, notre site permet d'exprimer les positions des camarades valdoisiens rassemblés lors du congrès de Poitiers au sein de la motion B "à gauche pour gagner", dont le premier signataire proposé par Emmanuel Maurel, député européen, et Benoît Hamon, député des Yvelines, est Christian Paul, député de la Nièvre. 
Frédéric Faravel en est le mandataire départemental depuis 2012 ; Adélaïde Piazzi était notre candidate à l'élection du premier secrétaire fédéral du PS95 en 2012 et en 2015.

Recherche

11 mars 2009 3 11 /03 /mars /2009 11:44

Suite à sa présentation au Conseil National du 28 février, l’Appel que nous avons lancé pour muscler le projet pour les Européennes a gagné bon nombre de signatures issues de TOUTES LES TENDANCES du parti : Michel ROCARD et Serge JANQUIN, Josette DURRIEU et Alain PIASER, Pascal CHERKI et Régis JUANICO, Serge BARDY et Thierry PHILIP. Douze parlementaires, un Président de région, deux présidents de Conseil général, une dizaine de 1er fédéraux, des membres du Bureau National et une bonne quinzaine de membres du Conseil National… La liste des signataires s’allonge chaque jour. On vient de passer les 3.200 signataires.

Au delà des querelles sur la composition des listes, beaucoup se rendent compte que l’essentiel, c’est le projet et que, pour être honnête, le projet dans sa forme actuelle ne suscite pas un enthousiasme considérable. Du coup, les 2 propositions que nous mettons en avant pour muscler le projet en matière sociale et au niveau européen rassemblent assez largement. C’est le 21 mars que nos propositions seront soumises au vote de la Convention Nationale.

Dans les derniers sondages pour les Européennes, l’UMP est à 26 % et le PS à 23 % seulement. Lors du Conseil National du 28 février, on avait l’impression que certains dirigeants avaient déjà intégré une défaite : « nous aurons 20 ou 21 élus » répétaient-ils comme si l’élection était déjà pliée.

En 2004, le PS a fait 29 %.

Pourquoi serions-nous condamnés aujourd’hui à faire 23 % seulement ?

En 1999, Nicolas Sarkozy était tête de liste aux Européennes. Son score fut tellement catastrophique (12,8 %) qu’il démissionnait le soir même de la présidence du RPR et qu’on ne le vit plus pendant deux ans sur aucun plateau télé… Si Sarkozy a fait 13 % en 1999, pourquoi en ferait-il 26 % cette année ? 

Pour gagner les Européennes, pour faire de ces élections le débouché politique de tous les mouvements sociaux du printemps, pour obliger Sarkozy à changer radicalement de politique, il faut travailler encore notre projet. 

Il nous reste 2 mois avant que les Français ne s'intéressent vraiment à ces élections. Pourquoi ne pas utiliser ces 2 mois pour muscler notre projet ?

Si je t’écris aujourd’hui, c’est que tu as déjà signé notre Appel. Merci de prendre quelques minutes pour nous aider à gagner d’autres signatures.

Si tu vas voter dans ta section, ce jeudi, peux-tu en parler à des ami(e)s ? Peux-tu imprimer quelques tracts (à télécharger ici) et les diffuser jeudi soir ?

Il nous reste deux mois pour muscler notre projet. Ne restons pas sans agir !

Merci par avance pour ton soutien.

Bien amicalement

 

Pour les premiers signataires,

Pierre Larrouturou


P.J. : http://www.plusloinplusvite.fr/tract_musclonsleprojet_100309.pdf

Partager cet article

Repost 0

commentaires