Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Qui sommes-nous ?

Le site Maintenant la Gauche Val-d'Oise rassemblait initialement les militants du Parti Socialiste qui se reconnaissaient dans le travail mené de puis l'autonome 2012 par "Maintenant la Gauche", le courant de gauche du PS, qui a présenté au vote des militants la motion 3 lors du congrès de Toulouse autour d'Emmanuel Maurel. Son périmètre s'est peu à peu élargi et a conduit à la présentation de la contribution générale "Le sursaut républicain : un coup de jeune pour le socialisme" pour le congrès de Poitiers. Depuis, notre site permet d'exprimer les positions des camarades valdoisiens rassemblés lors du congrès de Poitiers au sein de la motion B "à gauche pour gagner", dont le premier signataire proposé par Emmanuel Maurel, député européen, et Benoît Hamon, député des Yvelines, est Christian Paul, député de la Nièvre. 
Frédéric Faravel en est le mandataire départemental depuis 2012 ; Adélaïde Piazzi était notre candidate à l'élection du premier secrétaire fédéral du PS95 en 2012 et en 2015.

Recherche

19 février 2009 4 19 /02 /février /2009 11:51

"Il n'y a toujours pas de plan de relance"


Aux annonces du sommet social faites par Nicolas Sarkozy, Benoît Hamon, le porte parole du PS, oppose une fin de non recevoir. "Ce qui importe dans un plan de relance de la consommation c'est qu'il atteigne le seuil qui lui permet d'avoir un impact sur l'économie. Et ce n'est pas ces 2,5 milliards d'euros distribués de façon dispersée qui vont amener ce choc." Ce plan a au moins le mérite de montrer que le gouvernement change de discours, "la mobilisation doit continuer pour qu'il y ait enfin un véritable plan de relance", déclarait encore Benoît Hamon, le 18 février.
Vidéo : Voir le point presse de Benoît Hamon

 


Les socialistes aux côtés des ultra-marins

Depuis plus d'un mois, un mouvement social d'une rare ampleur touche la Guadeloupe. Un mouvement qui s'étend progressivement à toutes les Antilles et à la Réunion. Alors que le gouvernement piétine pour satisfaire les garanties légitimes des dom-tom en matière de pouvoir d'achat, deux délégations socialistes se sont rendues le week-end dernier aux Antilles et à la Réunion pour rencontrer toutes les forces vives de ces territoires. Martine aubry elle-même a reçu une délégation venue des outre-mer le 18 février, soit la veille de leur entrevue avec le chef de l'Etat.

Lire le compte rendu de la mission du PS
Vidéo : Christian Paul, membre de la délégation socialiste aux Antilles : "La situation aux Antilles est extrèmement grave."
Eric Jalton, député socialiste de Guadeloupe : "Yves Jégo doit revenir, nous l'attendons de pied ferme"

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Rlg 95 - dans Parti socialiste
commenter cet article

commentaires