Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Qui sommes-nous ?

Le site Maintenant la Gauche Val-d'Oise rassemblait initialement les militants du Parti Socialiste qui se reconnaissaient dans le travail mené de puis l'autonome 2012 par "Maintenant la Gauche", le courant de gauche du PS, qui a présenté au vote des militants la motion 3 lors du congrès de Toulouse autour d'Emmanuel Maurel. Son périmètre s'est peu à peu élargi et a conduit à la présentation de la contribution générale "Le sursaut républicain : un coup de jeune pour le socialisme" pour le congrès de Poitiers. Depuis, notre site permet d'exprimer les positions des camarades valdoisiens rassemblés lors du congrès de Poitiers au sein de la motion B "à gauche pour gagner", dont le premier signataire proposé par Emmanuel Maurel, député européen, et Benoît Hamon, député des Yvelines, est Christian Paul, député de la Nièvre. 
Frédéric Faravel en est le mandataire départemental depuis 2012 ; Adélaïde Piazzi était notre candidate à l'élection du premier secrétaire fédéral du PS95 en 2012 et en 2015.

Recherche

22 juin 2016 3 22 /06 /juin /2016 10:21

«Je considère, et je pèse vraiment mes mots, que c'est une faute historique. C'est la première fois depuis 1958 qu'un gouvernement interdit une manifestation syndicale», a jugé Christian Paul, député socialiste de la Nièvre et premier signataire de la motion B du Parti Socialiste, sur iTélé. «Nous étions à deux doigts de trouver un accord sur la loi travail, et c'est le moment que le gouvernement a choisi pour interdire la manifestation. Interdire la liberté de manifester, à Paris, en 2016...»

Idem du côté du député frondeur de Paris, Pascal Cherki, qui a fait allusion aux débats sur le projet de révision constitutionnelle pour dénoncer l'attitude de l'exécutif : «Le gouvernement invente maintenant la déchéance de manifestation contre les syndicats. Pitoyable et dangereux !», a-t-il posté sur Twitter

Sur Facebook, le député européen Emmanuel Maurel dénonce également l'hyprocrisie et l'irresponsabilité de l'exécutif : «Envie de m'adresser aux camarades qui cautionnent peu ou prou, et souvent de bonne foi, ce qui se passe depuis 6 mois : honnêtement, la droite aurait proposé la déchéance de nationalité, réformé le code du travail à coup de 49-3, interdit de manifester, qu'auraient dit les socialistes, Francois Hollande en tête ?»

Christian Paul à La Rochelle, le 27 août 2015 - crédits photo : Sébastien Soriano / Le Figaro

Christian Paul à La Rochelle, le 27 août 2015 - crédits photo : Sébastien Soriano / Le Figaro

Partager cet article

Repost 0

commentaires