Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Qui sommes-nous ?

Le site Maintenant la Gauche Val-d'Oise rassemblait initialement les militants du Parti Socialiste qui se reconnaissaient dans le travail mené de puis l'autonome 2012 par "Maintenant la Gauche", le courant de gauche du PS, qui a présenté au vote des militants la motion 3 lors du congrès de Toulouse autour d'Emmanuel Maurel. Son périmètre s'est peu à peu élargi et a conduit à la présentation de la contribution générale "Le sursaut républicain : un coup de jeune pour le socialisme" pour le congrès de Poitiers. Depuis, notre site permet d'exprimer les positions des camarades valdoisiens rassemblés lors du congrès de Poitiers au sein de la motion B "à gauche pour gagner", dont le premier signataire proposé par Emmanuel Maurel, député européen, et Benoît Hamon, député des Yvelines, est Christian Paul, député de la Nièvre. 
Frédéric Faravel en est le mandataire départemental depuis 2012 ; Adélaïde Piazzi était notre candidate à l'élection du premier secrétaire fédéral du PS95 en 2012 et en 2015.

Recherche

17 mai 2015 7 17 /05 /mai /2015 21:36
Pourquoi je soutiens la motion B - Jérôme Haine - Méry-sur-Oise

Pourquoi je soutiens la Motion B

Avec la motion B, je retrouve enfin toutes ces raisons qui ont fait qu’à un moment donné, je me suis engagé au Parti Socialiste. La défense de nos compatriotes et leurs conditions de travail, le combat pour l’amélioration de nos institutions, des pratiques rénovées profondément et sans compromis. Parce que je crois au changement qu’on (nous) avait promis, et que c’est la dernière chance qu’il lui reste d’avoir lieu. Parce que je croyais en ce qu’on a défendu pendant de longs mois pas toujours faciles auprès de nos concitoyens. Parce qu’on a longtemps essayé de nous faire gober qu’il n’y avait qu’une politique possible, alors qu’il en existe une autre, et que celle là mérite d’avoir ses chances. Je crois en les chances du pays et je crois en celles de la gauche. Elle a une opportunité historique d’être ce qu’elle est : ne perdons pas de temps à être ce que nous ne sommes pas. Soyons fiers d’avoir milité pour les 35 heures, les congés payés, toutes ces grandes avancées sociales, et continuons à nous battre pour la relance et le retour de la croissance.

Jérôme Haine

Secrétaire de section de Méry-sur-Oise, membre du bureau fédéral du PS95

Partager cet article

Repost 0

commentaires