Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Qui sommes-nous ?

Le site Maintenant la Gauche Val-d'Oise rassemblait initialement les militants du Parti Socialiste qui se reconnaissaient dans le travail mené de puis l'autonome 2012 par "Maintenant la Gauche", le courant de gauche du PS, qui a présenté au vote des militants la motion 3 lors du congrès de Toulouse autour d'Emmanuel Maurel. Son périmètre s'est peu à peu élargi et a conduit à la présentation de la contribution générale "Le sursaut républicain : un coup de jeune pour le socialisme" pour le congrès de Poitiers. Depuis, notre site permet d'exprimer les positions des camarades valdoisiens rassemblés lors du congrès de Poitiers au sein de la motion B "à gauche pour gagner", dont le premier signataire proposé par Emmanuel Maurel, député européen, et Benoît Hamon, député des Yvelines, est Christian Paul, député de la Nièvre. 
Frédéric Faravel en est le mandataire départemental depuis 2012 ; Adélaïde Piazzi était notre candidate à l'élection du premier secrétaire fédéral du PS95 en 2012 et en 2015.

Recherche

17 mai 2015 7 17 /05 /mai /2015 21:56
Pourquoi je rejoins la motion B - Nicolas Tcheng - Ermont

Pourquoi je rejoins la motion B

Comme chacun d’entre nous, j’ai participé à de nombreuses campagnes électorales, à Ermont notamment, où je suis militant. Malgré la qualité de nos candidats, nous avons essuyé de sévères défaites aux élections locales qui doivent nous interroger. Nombre de militants sont perdus, lorsqu’ils n’ont pas tout simplement quitté le PS.

En 2008, j’avais signé la motion portée par Martine AUBRY, en 2012 j’ai soutenu celle d’Harlem DESIR. C’est avec les mêmes convictions que je soutiens aujourd’hui la motion B portée par Christian PAUL. Il ne s’agit nullement de mettre en difficulté le Parti, le Président ou le Gouvernement. Depuis deux ans et demi nous avons mené un certain nombre de réformes d’envergure, et il nous faut évidemment dire ce que nous avons fait. Mais aussi faire ce que nous avions dit. Il s’agit de retrouver le sens de notre engagement, de l’espoir que nous avions soulevé en 2012.

Le programme de 2012 avait su à la fois rassembler le PS et nous faire gagner. Je suis persuadé que le Parti ne peut être une simple chambre d’enregistrement, il doit être dans l’action et renouer avec les citoyens qui, pour le moment, n’attendent plus rien de la gauche.

Face à ce défi, j’ai la conviction qu’il nous faut s’exprimer avec force à l’occasion du Congrès de Poitiers. Pour la voie qui nous paraîtra la meilleure afin d’avoir un bilan le plus satisfaisant en 2017. Avec la motion B j’ai choisi un texte responsable et ambitieux en lequel je crois sincèrement.

Nicolas TCHENG

Conseil fédéral – section d’Ermont

Partager cet article

Repost 0

commentaires